Accueil
sg sd
Le SNUipp Actualités Infos carrière CAPD, CTSD, CDEN... Dossiers/Juridique
Outils pratiques Les publications Se syndiquer Formation initiale
id

SNUipp-FSU de Maine et Loire

liste de diffusionSNUipp-FSU de Maine et Loire
S'abonner à la liste de diffusion du SNUipp 49 et recevoir toutes les nouvelles publications du site.
Indiquez
votre adresse courriel:


Accès Rapide

Accueil du site
Plan du site
Les nouveautés

Accès par thèmes




Liens FSU

Les sites nationaux
fsu
snuipp
Vous pouvez vous déplacer dans le site à l'aide des liens ci-dessous.

Vous êtes actuellement dans la rubrique : CAPD, CTSD, CDEN...  / Commissions paritaires 2017-2018 (CAPD, CTSD...) 

Imprimer l'article


CTSD du 25 juin 2018 : déclaration préalable du SNUipp-FSU

Publié le: lundi 25 juin 2018

rien
rien

Monsieur le Directeur Académique,

Tout d’abord un mot sur la politique gouvernementale qui met à mal les services publics, qui favorise toujours les plus riches.
Sous couvert de discours modernistes, des reculs sociaux majeurs se préparent faisant toujours la part belle aux plus fortunés. Les questions de garanties collectives des droits, d’égalité entre les femmes et les hommes, d’emploi de qualité pour toutes et tous, d’éducation et de formation, d’égalité et de justice sociale, d’environnement, de libertés syndicales restent au cœur des préoccupations des citoyen-nes.
Aujourd’hui, dans l’opinion les inquiétudes et les mécontentements grandissent. Les mobilisations sont nombreuses comme à la SNCF, Air France ou dans la Fonction publique, en faveur des migrant.es... mais aussi chez les jeunes qui souhaitent une réelle démocratisation de l’université ou encore chez les retraité.es qui exigent de meilleures conditions de vie.
Tous ces mouvements ont un point commun : la nécessité de préserver et conforter notre modèle social fondé sur des valeurs et principes notamment ceux d’égalité et de solidarité.
Quant à CAP22, les organisations syndicales ont été contournées et n’ont pu porter la contradiction dans les débats. Les premières restitutions gouvernementales font le constat d’une dégradation des services publics. La FSU estime que les mesures que s’apprête à prendre le gouvernement pour l’avenir de la Fonction publique et de ses agent-es seraient des régressions majeures. Il a d’ores et déjà lancé 4 « chantiers » dans la Fonction publique : « instances de dialogue social », « recours accru aux contractuels », « rémunérations individualisées » et « mobilités ». Les projets qui y sont présentés remettent en cause des aspects fondamentaux du statut. La FSU s’oppose à l’extension annoncée du recours à des agents non titulaires, elle continue d’intervenir pour un plan de titularisation. Elle défend l’existence et le renforcement du rôle des CHSCT et s’oppose à la diminution annoncée des prérogatives des CAP (plus de consultation sur les projets de mouvement des personnels, l’établissement des listes d’aptitude et des tableaux d’avancement annuels nominatifs, certaines sanctions disciplinaires…).
Elle exige des mesures qui permettent une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous : fin du gel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation, rattrapage des pertes subies, abrogation de la journée de carence, compensation pérenne de la hausse, que nous contestons, de la CSG, respect des engagements contenus dans le protocole PPCR en matière d’évolution de carrière, d’amélioration des déroulements de carrière.
C’est à ces conditions que l’Éducation Nationale pourra répondre à la crise du recrutement qu’elle subit depuis plusieurs années.
La FSU continuera de porter les exigences d’une formation de qualité répondant aux besoins des enseignants et du système éducatif, requérant pour toutes et tous le niveau master, comportant deux années pleines de formation professionnelle sous statut de fonctionnaire stagiaire avec des stages d’observation et de pratique accompagnée suivis d’une entrée progressive dans le métier.

Concernant les ajustements de carte scolaire, la dotation est largement insuffisante pour faire face aux enjeux de réussite de tous les élèves sur tout le territoire.
Il reste peu de postes et il reste de nombreuses classes surchargées notamment en maternelle qui n’offrent pas les bonnes conditions d’accueil aux TPS, voire en empêchent la scolarisation (nous redemandons à cet égard que le E/C de 27 soit fortement abaissé). De plus, de trop nombreuses classes fonctionneront à plus de 26 élèves, ce qui pose de gros soucis en termes d’accompagnement des élèves en difficultés, pour inclure les élèves d’ULIS.
Pour le SNUipp-FSU, il est urgent de baisser le nombre d’élèves par classe pour tendre vers 20 élèves par classe (comme dans d’autres pays européens qui investissent dans leur système éducatif) et en tout état de cause ne jamais excéder 25 par classe, 20 en REP ou REP+, en classes multi-niveaux et en milieu rural, 15 en TPS-PS. La baisse des effectifs par classe reste la première priorité des enseignant-es comme l’ont démontré les différentes enquêtes menées auprès de la profession. Les élèves inscrits en ULIS ou UPE2A doivent être comptabilisés dans les effectifs de l’école (mais sans compter le moyen de l’enseignant-e spécialisé-e coordonnateur-trice), pour les opérations de carte scolaire.
Nous souhaitons vous rappeler également que là où vous retirez un poste ou n’ouvrez pas un poste nécessaire dans une école publique, vous favorisez l’école confessionnelle privée d’à côté.

rien
CAPD du 1er septembre 2017 : les questions diverses du SNUipp-FSU
CAPD du 1er septembre 2017 : les dernières nominations
CAPD du 1er septembre 2017 : compte-rendu...
CAPD du 21 décembre 2018 : les questions diverses du SNUipp-FSU
CAPD du décembre 2017 : déclaration du SNUipp-FSU
CAPD du 21 décembre 2017 : compte-rendu...
Carte scolaire 2018 : appel à délégations d’école le 1er février, jour du CTSD
CTSD du 1er février 2018 : mesures de retraits et d’implantations d’emplois
CTSD du 1er février 2018 : déclaration du SNUipp-FSU de Maine-et-Loire
CTSD du 1er février 2018 : compte-rendu des élus du personnels
CAPD du 20 février 2018 : déclaration du SNUipp-FSU
CDEN du 19 février : liste des écoles à 4 jours à la rentrée 2018
CAPD du 20 février 2018 : compte-rendu...
Projets de circulaires « Mouvement » et « Temps Partiels » : l’outil d’analyse du SNUipp-FSU
[DERNIERE MINUTE] Report de la CAPD prévue le 5 avril (à une date ultérieure)
[DERNIERE MINUTE] La CAPD prévue le 5 avril est reportée au vendredi 20 avril
A l’ordre du jour de la CAPD du 20 avril 2018...
CAPD du 20 avril 2018 : les questions diverses du SNUipp-FSU
CAPD du 20 avril 2018 : déclaration SNUipp-FSU
CAPD du 20 avril 2018 : compte-rendu...
CAPD du 29 mai 2018 : les questions diverses du SNUipp-FSU
CAPD du 29 mai 2018 : la déclaration préalable du SNUipp-FSU
CAPD du 29 mai 2018 : notre compte-rendu complet
Accès à la Hors-Classe : Groupe de travail préparatoire à la CAPD
CAPD du 21 juin 2018 : l’ordre du jour
[DERNIERE MINUTE] Carte scolaire 2018 : compte-rendu du groupe de travail du 19 juin
CAPD du 21 juin 2018 : déclaration du SNUipp-FSU
CAPD du 21 juin 2018 : compte-rendu...
CTSD du 25 juin 2018 : les mesures décidées du Dasen (ouvertures et fermetures)
CAPD du 3 juillet 2018 : déclaration du SNUipp-FSU
Phase complémentaire : nominations en cours / Poursuite des travaux mercredi 14 h
Phase complémentaire : nominations effectuées le mercredi 4 juillet 2018
CAPD du 30 août 2018 (MOUVEMENT) : les dernières nominations
 
Tous les articles du th�e
Cet article n'est pas lié à un thème.  
rien
Imprimer l'article
Ver 15/03/2007
Remerciements SNUipp
adresse
SNUipp49-FSU : 14 place Imbach, 49100 ANGERS - tél : 02.41.25.36.40 - fax : 02.41.86.96.88 - mail : snu49@snuipp.fr - mentions légales