Accueil
sg sd
Le SNUipp Actualités Infos carrière CAPD, CTSD, CDEN... Dossiers/Juridique
Outils pratiques Les publications Se syndiquer Formation initiale
id

SNUipp-FSU de Maine et Loire

liste de diffusionSNUipp-FSU de Maine et Loire
S'abonner à la liste de diffusion du SNUipp 49 et recevoir toutes les nouvelles publications du site.
Indiquez
votre adresse courriel:


Accès Rapide

Accueil du site
Plan du site
Les nouveautés

Accès par thèmes




Liens FSU

Les sites nationaux
fsu
snuipp
Vous pouvez vous déplacer dans le site à l'aide des liens ci-dessous.

Vous êtes actuellement dans la rubrique : Actualités  / Année 2019  / 11-novembre 2019 

Imprimer l'article

Communiqué FSU
Éducation prioritaire : besoin d’ambition !

Publié le: mardi 12 novembre 2019

rien
rien

Lors du colloque du 2 octobre dernier qu’elle avait consacré à l’Éducation prioritaire, la FSU avait exprimé son inquiétude de voir disparaître la labellisation nationale des REP pour une gestion décentralisée confiée aux recteurs, que confirme la parution du rapport Mathiot-Azéma, ne portant aucunement l’objectif de la nécessaire démocratisation de la réussite des élèves.
Pour les personnels, dans un contexte où les conditions de travail ne cessent de se dégrader, cette perspective se traduirait par une remise en cause des indemnités et des priorités de mutation qui ne peut être acceptable. À terme, ceci entraînerait une diminution des moyens qui pèserait sur les conditions d’enseignement pour les élèves qui en ont le plus besoin.

L’évaluation de l’Éducation prioritaire ne peut se résumer à la mise en avant d’une réussite insuffisante et de risques de stigmatisation. Elle doit reconnaître les effets positifs des actions menées et chercher à les conforter et les améliorer par des moyens en adéquation aux besoins réels, notamment sur le plan de la formation des enseignants.

La dégradation de la situation sociale dans bien des quartiers de l’Éducation prioritaire demanderait que les moyens, pour toutes les écoles et établissements concernés y compris les lycées accueillant ces élèves, soient renforcés plutôt que fragilisés.
Ce n’est pas ce que semble dessiner la présentation du rapport Mathiot-Azéma faite par le Ministre de l’Éducation nationale. Pour la FSU, la politique d’Éducation prioritaire doit rester cadrée nationalement, les moyens doivent être attribués sur des critères transparents afin de garantir l’égalité.

La FSU demande que les organisations syndicales représentant les personnels soient reçues et entendues dans la perspective d’une politique ambitieuse capable de soutenir le travail des enseignant·es et des personnels au service de la réussite des élèves.

Les Lilas, le 07 novembre 2019

rien
Un 6 novembre de rassemblements
Conditions de travail des enseignants : RASSEMBLEMENT devant la DSDEN le mercredi 6 novembre (14h)
Accompagnement des classes de CP... OUI au dialogue - NON au contrôle !
Des questions pour la direction
Prévenir l’épuisement professionnel
AESH : mobilisation le 20 novembre
Mesures urgentes pour le direction d’école : le ministre ne prend pas la mesure !
Direction d’école (questionnaire ministériel) : pour quoi faire ? qu’en faire ? décryptage
Les premières mesures en faveur des directeurs (le Café Pédagogique)
Direction d’école : encore loin du compte
PERMUTATIONS 2019-2020 : dossier et outils SNUipp-FSU en ligne
AESH : bulletin FSU spécial (novembre 2019)
Stage de formation RETRAITES : jeudi 23 janvier 2020 (à Angers)
Le 5 décembre, en grève et dans la rue
 
Tous les articles du th�e
Cet article n'est pas lié à un thème.  
rien
Imprimer l'article
Ver 15/03/2007
Remerciements SNUipp
adresse
SNUipp49-FSU : 14 place Imbach, 49100 ANGERS - tél : 02.41.25.36.40 - fax : 02.41.86.96.88 - mail : snu49@snuipp.fr - mentions légales