Source du document : Actualités  / 10-octobre 2017  SNUipp-FSU de Maine et Loire
Document publié le 2017-10-12 14:50:42 © SNUipp-FSU de Maine et Loire



« À l’école : travailler avec la difficulté », un enjeu complexe, des pistes à approfondir. (Colloque à Paris le 23 novembre) Publié le: jeudi 12 octobre 2017





Colloque
« À l’école : travailler avec la difficulté »,
un enjeu complexe, des pistes à approfondir.
Jeudi 23 novembre 2017
À partir de 9h30
Au siège national du SNUipp-FSU
12, rue Cabanis - 75014 Paris
(Métro : ligne 6 - Station Glacière)

Les difficultés scolaires, les problèmes de comportement de certains élèves font partie de la réalité de l’école. L’acte d’apprendre, le rapport au savoir, la relation à l’autre et au groupe ne vont jamais de soi. Une partie des difficultés trouvent leur résolution dans la classe et avec l’intervention des dispositifs d’aides internes à l’école (RASED). Mais la suppression massive de postes d’enseignants spécialisés RASED a notamment contribué à l’isolement de plus en plus important des enseignants face au traitement de la difficulté scolaire au sein de leur classe.
Quand l’angoisse suscitée par des échecs scolaires qui se profilent et par des expressions de souffrance psychique (stress, décrochage, phobie scolaire...), est forte les écoles et les familles sollicitent le monde médical et para médical.
Mais cette externalisation rapide du « traitement » de la difficulté interroge les capacités actuelles de l’école dans la prévention et l’accompagnement des situations de difficulté.
Pour l’enseignant, spécialiste de l’enseignement en groupe, qui doit veiller aux progrès de chaque élève : comment traiter la tension entre l’injonction à l’individualisation des parcours, l’attention à chacun et l’apprentissage dans le collectif classe ?

Le SNUipp-FSU organise un colloque pour développer des réflexions et des échanges entre des chercheurs et la profession sur les enjeux actuels du « traitement » de la difficulté dans le système éducatif. Il veut questionner la manière dont sont accompagnés les enfants qui rencontrent des difficultés à l’école : aides dans la classe et/ou, à côté de la classe (dispositifs RASED, PDMQDC, classe relais, enseignement adapté...) et à l’extérieur de l’école (secteur médico-social, para-médicaux en libéral...). Mais il veut aussi approfondir des pistes qui permettent de faire face à cet enjeu complexe car si l’école ne peut pas tout, elle peut beaucoup surtout lorsqu’on lui en donne les moyens. Il y a nécessité à renforcer la formation et le travail collectif autour des difficultés scolaires, entre enseignants, avec l’appui d’équipe pluri-professionnelles au sein de l’école comme dans le partenariat avec les structures, dispositifs et actions d’aide à l’extérieur.

Pour le SNUipp-FSU, sortir de l’isolement, affirmer sa professionnalité, s’interroger sur les conditions du dépassement des difficultés et de la réussite, c’est trouver les voies pour renforcer le plaisir d’enseigner et transformer l’école vers davantage de justice sociale.


Au programme de cette journée

Matin :

Introduction

Intervention Jacques Bernardin : D’hier à aujourd’hui, les réponses de l’école aux difficultés scolaires

Table-ronde : les formes contemporaines du traitement de la difficulté dans l’école et à l’extérieur de l’école :
Intervention de Stanislas Morel (sociologue) et de Florence Savournin (psychologue).

Après-midi

Intervention de Jeanne Moll : Penser ensemble les difficultés inhérentes au métier d’enseigner.

Table ronde professionnelle : Traitement de la difficulté scolaire : agir de façon spécifique
Agir collectivement dans la classe et dans l’école, agir dans les structures et les dispositifs.
Approches et traitement de la difficulté : ce qui fonctionne et ce que l’on doit approfondir et développer

Pour tout renseignement, contactez la section départementale du SNUipp-FSU (02.41.25.36.40 ou snu49@snuipp.fr).
Pour s’inscrire, remplir le formulaire d’inscription en ligne ou remplir ci-dessous :