Source du document : Actualités  / 11-novembre 2017  SNUipp-FSU de Maine et Loire
Document publié le 2017-11-22 10:15:58 © SNUipp-FSU de Maine et Loire



Réunion d’Information Syndicale spéciale...
"Inclusion, élèves perturbateurs, souffrance des personnels" : intervention de F. Grimaud : mercredi 24 janvier à Angers (14h/17h) Publié le: mercredi 22 novembre 2017





RIS ouverte à tous les collègues


Réunion d’information syndicale
Mercredi 24 janvier 2018
de 14h à 17h à Angers
(Bourse du Travail - salle Pelloutier)


PNG - 43.9 ko

PNG - 140.4 ko

Frédéric Grimaud est professeur des écoles en ULIS et chercheur au sein du groupe ERGAPE (Ergonomie de l’activité des professionnels de l’éducation) rattaché à l’Université d’Aix-Marseille.
Frédéric Grimaud a participé récemment à un chantier de recherche avec le SNUipp qui poursuit un double objectif : étudier et transformer le travail réel des professeurs des écoles et permettre aux enseignants de retrouver du pouvoir d’agir, autrement dit de reprendre la main sur leur activité. Comprendre le travail pour le changer, changer le travail pour le comprendre apparaît donc comme une préoccupation fondamentale dans son travail de recherche.
Doctorant en sciences de l’éducation, il mène un travail depuis années sur La scolarisation d’un élève en situation de handicap du point de vue de l’activité du professeur des écoles de classes ordinaires. Il est également l’auteur de Le travail hors la classe des professeurs des écoles (Editions Syllepse, collection « Comprendre et agir », sept. 2017)


Le SNUipp-FSU investit depuis de nombreuses années les questions relatives au métier d’enseignant : pédagogie, conditions d’exercice, conditions de travail et santé.

Plus que jamais, porter l’ambition de la réussite de tous les élèves nécessite des transformations profondes de nos cadres de travail, où le pouvoir d’agir du collectif prendrait le pas sur l’isolement et les injonctions hiérarchiques qui engendrent parfois trop souvent un sentiment d’impuissance et de mal-être.

« Avec la loi de février 2005, des enseignants de plus en plus nombreux sont amenés à inclure, dans leur classe ordinaire, un élève en situation de handicap.
Cette modification de leur situation de travail n’est pas sans conséquences sur leur activité, elle se présente comme une difficulté à surmonter avec une prescription qui apparaît comme déficitaire. En sciences de l’éducation, la question de l’inclusion est plutôt traitée du point de vue de l’élève. Notre recherche aborde quant à elle cette problématique du point de vue du travail enseignant... »

La scolarisation d’un élève en situation de handicap du point de vue de l’activité du professeur des écoles de classes ordinaires
Thèse de Frédéric Grimaud (avril 2014)


La fiche de présentation (PDF) :

PDF - 222.1 ko
fiche RIS 24janvier2018
(Cliquez pour ouvrir le doc)

PNG - 20.1 ko

Ouverte à tous les enseignants, les réunions d’information syndicale (RIS) sont des réunions de droit. Chaque collègue a droit à 9 heures d’information par an réparties en trois demi-journées. La participation aux réunions d’information est déductible des 108 heures annualisées, notamment des animations pédagogiques.
- Pour participer :

  • Informer votre IEN (mail, courrier) de votre participation à la RIS du 24 janvier 2018 (modèle sur notre site)
  • Indiquer la date de l’animation pédagogique que vous souhaitez défalquer.
  • Aucune autorisation d’absence n’est à effectuer.

Usez des droits syndicaux !

Ils permettent la circulation de l’information, rencontres, débats, prises de positions communes. C’est une avancée importante de la démocratie.
Participez aux demi-journées d’information syndicale.


Modèle de courrier à l’IEN (pour les mercredis après-midis) :

- X… Y… Z….
- Enseignants à l’école de …….

    • À Mme (M.) l’Inspectrice(eur)
    • De la circonscription de …

Madame, Monsieur l’inspecteur(trice)

Objet : exercice du droit syndical

Suite au courrier adressé à M. le Directeur Académique, le 22 novembre 2017, par le SNUipp de Maine et Loire, j’ai (nous avons) l’honneur de vous informer que j’(nous) assisterai(ons) le mercredi 24 janvier prochain à la demi journée d’information syndicale qu’il organise à Angers.

Je déduis ces heures de participation de l’animation pédagogique (ou de la concertation du...) prévue le xx/xx/xxxx.

Veuillez croire, Madame (Monsieur) l’Inspectrice(eur) à l’expression de ma (notre) considération

Date et signature(s)


Pour nous trouver à Angers :