Source du document : Actualités  / 01-janvier 2018  SNUipp-FSU de Maine et Loire
Document publié le 2018-01-16 23:10:34 © SNUipp-FSU de Maine et Loire



CARTE SCOLAIRE 2018 : La priorité au primaire reste un slogan ! Publié le: mardi 16 janvier 2018





Pour le premier degré, l’académie de Nantes connaîtra la création de 34 postes pour la rentrée. Bien que l’académie prévoit de perdre 2347 élèves, à la rentrée prochaine cette faible dotation fait passer le taux d’encadrement pour 100 élèves de 5,36 à 5,42. On voit bien que 0,06 encadrants supplémentaires n’allègeront en rien les effectifs de nos classes. La déclinaison départementale de cette dotation se traduit par la perte de 5 postes dans le Maine et Loire (+67 dans le 44, -9 en 53, 0 en 72, et -19 en 85). La dotation, pourtant positive de 23 postes pour l’année scolaire dernière, était grandement insuffisante. Devoir rendre 5 postes à la prochaine rentrée est inacceptable. Quels moyens seront utilisés pour dédoubler les CE1 en REP+ et les CP en REP ?

Après avoir pioché dans le dispositif "Plus de maîtres que de classes" et l’avoir rendu exsangue c’est la formation déjà moribonde, les moyens de remplacement et surtout les conditions de travail des personnels et d’apprentissage de leurs élèves dans des classes surchargées qui vont encore être dégradés.

Tous les pays modernes ont depuis longtemps compris que le nombre d’élèves par classe est une condition première de la réussite de ceux-ci. Il s’agit aussi d’apporter la formation attendue pour les enseignants.

Tout le monde l’aura compris, un slogan ne fait pas le renouveau de l’Ecole.